Pèlerinage du Rosaire à Lourdes 2017 La Cordée Lacordaire n°23

Merveille !

Monsieur Collomb a clôturé le pèlerinage par ce mot, et je pense que tous avions dans le cœur la résonnance de celui-ci.

 

4 jours passés en compagnie de nos grands, de leurs  professeurs et surveillants dévoués ainsi que bien sûr  de leurs deux Aumoniers dont l’attachement aux  élèves est indéniable, à profiter des  Merveilles réunies  dans le fameux sanctuaire de Lourdes.

4 Jours intenses, où se mélangent curiosité,  enthousiasme, plaisir, amitié ou camaraderie, désir de  bien-faire ou simplement de faire, empathie, attente,  respect et peut être aussi sérénité en tout cas  générosité.

4 Jours où j’ai pu accomplir un rôle d’aidant auprès des malades de leurs parents qui en ont eux aussi bien besoin, mais auquel s’y est ajouté celui d’accompagnateur pour une dizaine de jeunes terminales. Il est extrêmement intéressant d’observer la transformation de nos enfants ce en quelques jours. Chez certains, le mardi soir en allant se présenter dans notre service, l’appréhension était présente dans leurs regards : « vais-je être capable de regarder, de toucher ces corps meurtris, comment dois-je me tenir, que dois je faire, que dire, et si… ? » Et puis 3 jours plus tard :« comment on ne reste pas plus, mais on peut y retourner et si on y va plus tôt, tu nous accompagnes ?.. » Bref à l’unanimité ce fût une expérience incroyable et exceptionnelle qui les a fait grandir, et personnellement un enrichissement que de les avoir accompagnés.

Merci à Amandine, Anne, Charlotte, Clémence, Ilona, Julie, Pauline, Sophie, Grégory, William de m’avoir accueilli.
4 jours intenses, où chacun trouve son moment pour se recueillir, prier, et faire le point : Grande messe sur l’esplanade avec 20 000 pèlerins, notre messe « Lacordairienne » dans la petite chapelle St Joseph aux aurores , mais qu’importe !, soirée des intentions de prière, si personnelle et intime, déplacement à la grotte, si propice aux pleurs collectifs, devant les cierges parfois éparses mais toujours brillants, devant celui imposant de l’Ecole, au détour d’une tente où se postent de si nombreux prêtres, lors des processions diurne ou nocturne si particulières.

Un grand Merci à Madame Monique BERNARD, belle personne, qui est à l’origine, il y a trente ans de l’accueil des premiers Lacordairiens à Lourdes. C’est elle qui a permis l’entrée des jeunes dans les services « lieux de vie » qui n’étaient auparavant que tenus par les hospitalières. Elle a également ouvert la porte aux autres écoles qui amènent désormais chaque année de nombreux jeunes.
Pour ma part, Lourdes et son rosaire restera un moment de fortes émotions intimement lié à l’école Lacordaire.
A l’année prochaine ! pour d’autres Merveilles !
N’oublions pas de nous mobiliser le 11 Novembre pour la messe d’actions de Grâce à SAINT JEAN DE DIEU, en transportant les malades.

Contactez dès à présent Monique Bernard :
Bernard.pierre-monique@numericable.fr

Nathalie Straudo Perolat